Les artistes invités de la 71e saison 2017-2018
Les artistes invités de la 71e saison 2017-2018

Le Quatuor de Clarinettes ANCHES HANTEES

L’adage dit : “Tout ce qui est rare est précieux. Les choses précieuses sont rares”. Il en est de même pour le quatuor de clarinettes.

 

Le quatuor de clarinettes a conquis ses lettres de noblesse auprès du public français grâce à l’enthousiasme et au dynamisme du Quatuor Anches Hantées, son principal représentant français.

 

Composée d’Élise Marre, Nicolas Châtelain, Romain Millaud et Bertrand Hainaut, cette formation insolite de fait a pour atout qu’elle est en train d’écrire sa propre histoire et que ses membres, tous issus de l’École Française des Vents, rendent leur exigence artistique accessible à tous. Aucun a priori possible en effet sur une formation dont l’histoire reste récente. Une curiosité des néophytes, des mélomanes et même de nos pairs qui rend un énorme service à la musique classique et lui donne un second souffle.

 

À écouter ceux qui ont croisé la route du Quatuor Anches Hantées, l’avenir du classique serait indéniablement le quatuor de clarinettes.

Après des tournées au Maroc, Pakistan et Vietnam organisées par les Alliances et Instituts Français en 2012 et 2013, le Quatuor Anches Hantées participe durant l’été 2013 au congrès mondial des clarinettistes (ClarinetFest©) à Assise en Italie. La même année, il propose un nouveau programme entièrement consacré à la musique française, “ Suite & Funk ” dans lequel les transcriptions inédites de Debussy et Ravel contrepointent les partitions originales du compositeur franco-suisse Richard Dubugnon (1968-) intitulée Saratoga Trails et de son contemporain Guillaume Connesson (1970-) avec son Prélude et Funk.

Premier quatuor de clarinettes lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis sa création et de la Fondation Banque Populaire, « cet ensemble est bluffant de maîtrise individuelle et collective, d’humour, de sensibilité, de justesse d’interprétation et de décontraction. Sachant alterner savamment pièces du grand répertoire et thèmes inattendus transcrits pour clarinettes, ils dévoilent une palette de son et de jeu étonnante. Ces musiciens rendent l’accès facile à une musique qui ne l’est souvent pas. À entendre sur disque certes, mais surtout à voir en concert car assurément, ces quatre-là  sont des bêtes de scène! » (Le Progrès).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION LORRAINE DE MUSIQUE DE CHAMBRE 2016